Témoignages

"Catherine, j'ai bien souvent pensé à vous...avec gratitude. Cet exercice de lettre à moi-même après avoir lu "Lettre à ma mère" de Simenon que j'ai fait grâce à vous, a été très subtilement et en profondeur transformateur...un vrai sentiment de compréhension comme un clic. Merci à vous vraiment."

Béatrice J.

"Suite à la lecture du roman "Un homme qui dort" de Georges PEREC :

"Ce texte a vu tout à fait juste : il a mis des mots sur ce que j'ai ressenti à l'époque. La conclusion un peu courte, laisse à penser que c'est à chacun de trouver la solution en soi, et que la dépression est largement auto-infligée. Pour ma part, je pense au contraire que cela provient en partie, de facteurs extérieurs dont il faut diminuer l'influence (éducation, famille, amis, pression sociale...) qu'ils peuvent avoir sur nous, afin de retrouver liberté et sérénité."  

       Amaury P.

"Impressions et réflexions recueillies suite à la lecture de "la lettre au père" de F. KAFKA : "Démarche intéressante et à laquelle j'avais déjà pensé afin de répondre aux lettres de mon père (finalement je me suis laissé abandonner à la paresse) Mais en lisant cela, je me rends compte que, dans mon cas, cette démarche serait plus pertinente vis à vis de ma mère. Je me reconnais en partie dans la critique que fait Kafka envers son père, néanmoins, je trouve sa posture assez injuste et hypocrite, ce qu'il reconnait tout à fait à la fin (ce retournement de situation est d'ailleurs assez surprenant) Pour finir, je crois qu'on ne peut pas accuser ses parents de tous ses maux, car l'éducation ne fait pas tout, il en va également de la responsabilité individuelle et du libre-arbitre." 

Julien D.

"Lors de notre dernière entrevue, vous m'aviez conseillé "L'homme pressé" de Paul Morand. Je voulais vous dire que j'ai adoré ce livre, car il faisait tout à fait écho avec mon caractère (vous m'aviez bien cerné). En outre, cette lecture m'a permis de découvrir un nouvel auteur, au style parfaitement ciselé, à l'humour incisif et au questionnement intelligent."

Vincent S.

© 2017-2020 Bibliothérapie Paris

  • Facebook - White Circle